Site des Victimes du Nouveau Levothyrox

 Pourquoi ce site ?

  • Pour comprendre comment un médicament,  vital, sans alternative, à marge thérapeutique étroite, non substituable, a pu être substitué en toute impunité  à plus de 3 millions de malades en France. (dans le top 3 des médicaments les plus prescrits).
  • Pour ne pas oublier à quel point cette situation gravissime n’a pas été prise au sérieux  par les autorités publiques : Madame Buzin  a minimisé, pour ne pas dire, évincé nos appels (lire "le Monde" du 6 septembre 2017 ) et méprisée par le "milieu" médical.
  • Pour qu'il soit un support d'informations sur le scandale du levothyrox, un lien pour les  victimes leur  permettant d'être toujours informées,  
  • Pour se rassemblerse mobiliser,   s'entraider,  se faire entendre et se faire reconnaître en tant que victimes  ( Actions de justices en cours (liste non exhaustive) :
    • Lyon :  action collective au civil : pour défaut d'information et préjudice d'anxiété
    • Béziers : un malade attaque le laboratoire Merck en référé
    • Toulouse, Reims : référé au civil pour obtenir le retour de l’ancienne formule,
    • TGI de Marseille : enquête pénale instruite par le pôle santé du TGI,
    • TGI Toulouse : Assignation pour demander des expertises et indemnisations  pour préjudice d’anxiété ainsi que le maintien de la commercialisation de l’ancienne formule....)
  • Pour montrer à quel point le système d’investigation et de recherche a dysfonctionné  pour nous  (paradoxalement chez Lactalis à la même époque, décembre 2017, la cuve infectée a été rapidement trouvée).
  •  Pour comprendre ce qui nous a contaminés,  car ce n’était pas qu’une simple  histoire de dosage d’hypo ou d’hyper comme  l’ont   laissé  entendre ces professeurs  « Nocebo » de la mission d'information "flash" du 4/10/2017 .  Avaient-ils des liens d’intérêts  avec les laboratoires ?  Cela a été confirmé très rapidement  pour quatre  d'entre eux.

 Etre à l'écoute des victimes, dans des situations inquiétantes et graves,  avec juste l’espoir que Nous leur venions en aide, nous a conforté dans  l’idée que ce combat serait celui des patients face à Merck,  sans aucun soutien des autorités.

 

Maintenant que de multiples collectifs se sont créés, que des actions en justice sont en cours, que des associations se mobilisent pour faire connaitre la vérité, il est temps de reprendre  notre place, celle de citoyen, acteur de sa santé, qui n’aura plus la même confiance.

 

Je souhaite que ce site VLO (Victimes Levothyrox Occitanie) soit le reflet de nos actions

  pour ne pas oublier notre histoire, tout simplement.

 

Ce qui s’est passé en Occitanie  a été dans l’intérêt de nous tous en France.

Je remercie vraiment toutes les personnes qui  s’investissent dans les collectifs,

les pages fb et les associations.

La multiplicité c’est la complémentarité, il n’y a pas le mieux le plus.

C’est la diversité, des groupes, des collectifs , qui fait aussi la richesse de notre histoire.

Autrement on appellerait ça le monopole.

Et le monopole on a déjà donné, n’est-ce pas ?

Bien à vous,

 

Le collectif  VLO.

 

Contact

Victimes Levothyrox Occitanie

Cinéma le Régent

16 rue de l'indépendance

31800 Saint Gaudens

Notre marraine :Marielle Goitschel
Notre marraine :Marielle Goitschel

Partenaires