Résultat du sondage ralisé par le Collectif Occitanie 

 

Sondage réalisé et diffusé sur internet (facebook, mail, sites …) du 17 au 27 janvier 2020

2313 personnes y ont répondu;

La plupart d’entre elles, ont  rencontré des problèmes avec la nouvelle formule du Levothyrox.

Ce qui ressort de ce sondage :

-          33.59 % des personnes interrogées sont encore à l’ancienne formule   (En incluant l’Euthyrox, l’Eutirox et levothyrox marocain), soit plus d’un tiers !

 -          Seulement  12 % prennent toujours la nouvelle formule

 -          Un peu plus de la moitié des personnes (52,5 % ) ont basculé  vers  un autre traitement .

 -          23% des personnes ont encore des difficultés à se stabiliser à l’heure actuelle (contre 69% avec la nouvelle formule)

 -          56% de ces personnes disent avoir gardé des séquelles de la nouvelle formule (soit  plus d’une sur 2)

Ce qui ressort de ce sondage c’est que sur 2313 personnes, plus d’un tiers (819 personnes) n’ont toujours pas basculé vers un nouveau traitement alors que l’ancienne formule ne sera plus commercialisée en France en septembre (ni à l’étranger ?)

Il serait intéressant d’extrapoler ce sondage pour tous ceux qui prennent de la thyroxine .

 

Il est plus que nécessaire que les autorités fassent un sondage au niveau national  et se demandent pourquoi autant de personnes prennent toujours  l’ancienne formule ?

Peut –être ne supportent elles aucune alternative ?  Dans ce cas ne serait-ce  dangereux pour elles de supprimer l’ancienne formule ? 

Nous tirons la sonnette d'alarme afin que l'ANSM ne reproduise pas sa négligence dans l'affaire du  Levothyrox comme elle l'a fait pour le Mediator.

Nous remercions les personnes qui ont participé à la diffusion de ce sondage ainsi que l'AFMT pour le partage sur son site.